Un projet de l'Institut ILIADE pour la longue mémoire européenne

Citatio, un portail ouvert sur notre civilisation

Nous menons un travail long et exigeant afin d'assurer la qualité des milliers de citations que nous vous proposons. Tout cela a un coût que vous pouvez nous aider à supporter en faisant un don.

Thème

Citations sur le libéralisme

La conscience de l’appartenance…

« La conscience de l’ap­par­te­nance n’est com­plète que lors­qu’elle s’en­ra­cine dans une conscience de l’es­sence et de l’o­ri­gine. Cette pleine et entière accep­tion congé­die le conser­va­tisme pris comme une pen­sée en rela­tion avec le pro­gres­sisme. Un conser­va­tisme com­pa­gnon de route du déli­te­ment libé­ral : bon à en arron­dir les angles et affer­mir le pas en avant, pré­lude au sui­vant. Et les peuples de dépé­rir au fil de la marche forcée. »

Thi­baud Gibelin
Pour­quoi Vik­tor Orbán joue et gagne. Résur­gence de l’Europe cen­trale, Fauves Édi­tions, 2020

Le libéralisme bourgeois n’a jamais été radical…

« Le libé­ra­lisme bour­geois n’a jamais été radi­cal au sens poli­tique du terme. Cepen­dant il va de soi que ses néga­tions de l’État et du poli­tique, ses neu­tra­li­sa­tions, ses dépo­li­ti­sa­tions et les liber­tés qu’il pro­clame ont éga­le­ment un sens poli­tique défi­ni et son pou­voir poli­tique. […] Il s’est bor­né à vou­loir impo­ser des obli­ga­tions éthiques à la poli­tique et à la sou­mettre à l’économie. […] Il s’ensuit la consta­ta­tion curieuse et sans doute inquié­tante […] qui pos­tulent un homme cor­rom­pu, c’est-à-dire un être dan­ge­reux et dyna­mique, par­fai­te­ment problématique. »

Carl Schmitt
La notion de poli­tique (Der Begriff des Poli­ti­schen), 1927, édi­tions Cal­mann-Lévy, 1972, trad. Marie-Louise Stein­hau­ser, édi­tions Flam­ma­rion, coll. Champs clas­siques, 2009

Les classes moyennes veulent conserver un mode de vie…

« Les classes moyennes veulent conser­ver un mode de vie façon­né par des valeurs vieilles de plu­sieurs siècles, alors que les élites attendent du chan­ge­ment de mode de vie néces­saire en rai­son de l’immigration l’instauration d’une meilleure orga­ni­sa­tion de la socié­té, d’une socié­té ouverte. Il faut cepen­dant bien consta­ter que l’immigration conduit à l’émergence de socié­tés paral­lèles fer­mées et non à une socié­té ouverte. »

Balázs Orbán
Com­prendre la stra­té­gie hon­groise, édi­tions La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2023

Le libéralisme progressiste et le socialisme raté partagent de nombreuses similitudes…

« Après 1990, les mêmes per­sonnes pro­cla­maient avec la même fer­veur la néces­si­té d’adopter les modèles de la démo­cra­tie libé­rale. Ce n’était pas dif­fi­cile pour eux, puisque le libé­ra­lisme pro­gres­siste et le socia­lisme raté par­tagent de nom­breuses simi­li­tudes. Le libé­ra­lisme est éga­le­ment sem­blable au mar­xisme et au socia­lisme en ce qu’il est deve­nu l’idéologie direc­trice d’une idée impériale. »

Balázs Orbán
Com­prendre la stra­té­gie hon­groise, édi­tions La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2023

Dans la pensée libérale, le concept politique de lutte se…

« Dans la pen­sée libé­rale, le concept poli­tique de lutte se mue en concur­rence du côté de l’économie, en débat du côté de l’esprit ; la claire dis­tinc­tion de ces deux états dif­fé­rents que sont la guerre et la paix est rem­pla­cée par la dyna­mique d’une concur­rence per­pé­tuelle et de débats sans fin. […] Le peuple poli­ti­que­ment un sera, d’une part, tan­tôt un ensemble de tra­vailleurs et d’employés, tan­tôt une masse de consom­ma­teurs. La sou­ve­rai­ne­té et la puis­sance publique devien­dront pro­pa­gande et sug­ges­tion des foules dans le champ d’attraction de l’esprit, elles se mue­ront en contrôle dans celui de l’économie. Toutes ces opé­ra­tions de sub­sti­tu­tion visent très pré­ci­sé­ment à sou­mettre l’État et la poli­tique à une morale indi­vi­dua­liste. »

Carl Schmitt
La notion de poli­tique (Der Begriff des Poli­ti­schen), 1927, édi­tions Cal­mann-Lévy, 1972, trad. Marie-Louise Stein­hau­ser, édi­tions Flam­ma­rion, coll. Champs clas­siques, 2009

Une nouvelle tyrannie puritaine, consumériste, libérale, libertaire…

« Le fait que beau­coup d’auteurs de dys­to­pies soient anglo-saxons et notam­ment amé­ri­cains est aus­si très révé­la­teur : car c’est bien du monde occi­den­tal façon­né et domi­né par les États-Unis que vient une nou­velle tyran­nie, sous l’étendard de la liber­té. Une nou­velle tyran­nie puri­taine, consu­mé­riste, libé­rale, liber­taire, éco­lo, woke et cos­mo­po­lite, mais aus­si bel­li­queuse. Et qui peut deve­nir vio­lente à son tour. Ce n’est donc pas for­tuit si George Orwell assi­mile son Océa­nia tota­li­taire aux pays anglo-saxons, dans son roman Mille neuf cent quatre-vingt-quatre. »

Michel Geof­froy
Bien­ve­nue dans le meilleur des mondes. Quand la réa­li­té dépasse la science-fic­tion, édi­tions La Nou­velle Librai­rie, coll. Car­touches, 2023

La justice est moins devenue une fin qu’un moyen au service du Marché…

« La jus­tice est moins deve­nue une fin qu’un moyen au ser­vice du Mar­ché, du Désir et de l’Individu — les majus­cules signi­fiant l’avènement du Moi en majes­té jaillis­sant en contre­fort de ces piliers tuté­laires du libé­ra­lisme. »

Aris­tide Leucate
Aux temps de la jus­tice. En quête des sources pures du droit, édi­tions La Nou­velle Librai­rie, coll. Longue Mémoire, 2023

Le Léviathan prend de plus en plus les allures d’une vache à lait…

« Le Lévia­than prend de plus en plus les allures d’une vache à lait, ses fonc­tions d’auxiliaire de pro­duc­tion, légis­la­teur social et gui­chet de ver­se­ment prennent le pas sur les autres, on a ouvert si grand les portes à l’éthos huma­ni­ta­ro-eudé­mo­niste que celui du ser­vice et du devoir, apa­nage de l’institution, a com­plè­te­ment dis­pa­ru du lan­gage public et des codes des mass-médias, et n’y sus­cite plus guère que l’hilarité. »

Arnold Geh­len
Morale et hyper­mo­rale, trad. Fran­çois Pon­cet, Paris, Kri­sis, 2023

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés

Livres

À l'affiche

Comprendre la stratégie hongroise
Dominique Venner. La flamme se maintient
Sur les chemins noirs
Bienvenue dans le meilleur des mondes. Quand la réalité dépasse la science-fiction
Frédéric Mistral. Patrie charnelle et Provence absolue
Les Indo-Européens
Le soleil et l'acier
L’exil intérieur. Carnets intimes
La société de propagande
Tolkien, l’Europe et la tradition. La civilisation à l’aune de l’imaginaire
Voyage au bout de la nuit
Game over. La révolution antipolitique
Pour un réveil européen. Nature - Excellence - Beauté
Ceux de 14
La hache des steppes
Le japon moderne et l'éthique samouraï
Walter, ce boche mon ami
Les grandes légendes de France
Courage ! manuel de guérilla culturelle
À propos des Dieux. L’esprit des polythéismes
Les Déshérités ou l’urgence de transmettre
L’enracinement
Impasse Adam Smith. Brèves remarques sur l'impossibilité de dépasser le capitalisme sur sa gauche
Citadelle
Œuvres en prose complètes, tome III
L'Empire du politiquement correct
L’opprobre. Essai de démonologie
La grande séparation
Orthodoxie
Économie et société médiévale
Un samouraï d’Occident. Le Bréviaire des insoumis
Précis de décomposition
L’homme surnuméraire
L'Argent
Les Horreurs de la démocratie
Petit traité sur l’immensité du monde
La Cause du peuple
Histoire et tradition des Européens
Mémoire vive. Entretiens avec François Bousquet
Le déclin du courage
Sire
La France contre les robots
Le regard des princes à minuit
L’œuvre de chair
Service inutile
Traité du rebelle ou le recours aux forêts
Les sentinelles du soir
Athéna à la borne. Discriminer ou disparaître ?