Le livre
L’homme surnuméraire

L’homme surnuméraire

Auteur : Patrice Jean
Édi­teur : édi­tions Rue Fro­men­tin (31 août 2017)

Pré­sen­ta­tion de l’é­di­teur : Serge Le Che­na­dec doit se rendre à l’é­vi­dence : ses proches ne peuvent plus le sup­por­ter. Sa femme le méprise, ses enfants le fuient ou, au mieux, l’i­gnorent. Peu à peu, il devient l’homme de trop dans sa propre vie, l’homme sur­nu­mé­raire. Clé­ment, en appa­rence, va mieux. Il vient d’ac­cep­ter un poste dans une mai­son d’é­di­tion, essen­tiel­le­ment pour faire plai­sir à sa com­pagne. On lui pro­pose un pro­jet édi­to­rial étrange : rendre les clas­siques conformes aux normes morales d’au­jourd’­hui. Il s’y plie, de mau­vaise grâce. Les deux hommes ne se connaissent pas et, en toute logique, n’au­rait jamais dû se ren­con­trer. Pour­tant, la fic­tion et la réa­li­té vont s’en­tendre pour les mettre en contact, tis­ser entre eux ce lien unique que seuls les livres peuvent créer. Et, fort heu­reu­se­ment, tout fini­ra mal.
Voir aus­si : L’Homme sur­nu­mé­raire ? Un splen­dide exemple de sub­ver­sion clas­sique

Acheter chez un libraire indépendant

Découvrez 4 citations extraites du livre

J'aimais afficher, devant ses amis épouvantés, des idées...

« Lise, naguère uni­que­ment pré­oc­cu­pée par la lit­té­ra­ture, com­men­çait à se sen­tir concer­née par les grands com­bats contre les domi­nants. Par contre­coup, la droite et l’ex­trême droite me deve­naient aimables et j’ai­mais affi­cher, devant ses amis épou­van­tés, des idées qu’ils jugeaient « nau­séa­bondes », de la même façon qu’au­tre­fois, devant les bigots, les liber­tins s’a­mu­saient à nier l’exis­tence de Dieu. »

Patrice Jean
L’homme sur­nu­mé­raire, Édi­tions du Rocher, 2019

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés