Thème

Citations sur la droite

Citations sur la droite : découvrez 7 citations de Bruno Mégret, François Bousquet, Jean-Claude Michéa, Patrick Buisson, Julius Evola, Patrice Jean

Subjugués par la gauche…

« Il est vrai que les courtes périodes au cours des­quelles les socia­listes lais­sèrent le pou­voir, entre 1986 et 1988 puis entre 1993 et 1997, ne chan­gèrent rien à leur pré­émi­nence, car la droite n’a jamais modi­fié aucune des orien­ta­tions fon­da­men­tales que la gauche a pu don­ner à notre pays. Le RPR, l’UDF et aujourd’hui l’UMP ont tou­jours été sub­ju­gués par la gauche et se sont tou­jours pla­cés idéo­lo­gi­que­ment à la remorque du PS. »

Bru­no Mégret
L’Autre scé­na­rio pour la France et l’Europe, Édi­tions Cité liber­té, 2006

La gauche ne s’est jamais heurtée à un adversaire…

« Pen­dant toute la période où elle domi­nait, la gauche ne s’est jamais heur­tée, au sein du sys­tème ins­ti­tu­tion­nel en tout cas, à un adver­saire doc­tri­nal, à un pro­jet alter­na­tif, à une idéo­lo­gie de rem­pla­ce­ment. Par consé­quent, si elle dis­pa­raît, il ne reste pra­ti­que­ment rien de poli­tique. »

Bru­no Mégret
L’Autre scé­na­rio pour la France et l’Eu­rope, Édi­tions Cité liber­té, 2006

Le spectacle électoral se déroule essentiellement…

« Depuis main­te­nant plus de trente ans, dans tous les pays occi­den­taux, le spec­tacle élec­to­ral se déroule essen­tiel­le­ment sous le signe d’une alter­nance unique entre une gauche et une droite libé­rales qui, à quelques détails près, se contentent d’ap­pli­quer à tour de rôle le pro­gramme éco­no­mique défi­ni et impo­sé par les grandes ins­ti­tu­tions capi­ta­listes inter­na­tio­nales. »

Jean-Claude Michéa
Les Mys­tères de la gauche. De l’i­déal des Lumières au triomphe du capi­ta­lisme abso­lu, édi­tions Flam­ma­rion, coll. Cli­mats, 2013

Entre la vraie droite et la droite économique…

« Entre la vraie droite et la droite éco­no­mique, non seule­ment il n’y a pas iden­ti­té, mais il y a même oppo­si­tion pré­cise. »

Julius Evo­la
Le fas­cisme vu de droite (Il fas­cis­mo. Sag­gio di una ana­li­si cri­ti­ca dal pun­to di vis­ta del­la Des­tra), 1964

J’aimais afficher, devant ses amis épouvantés, des idées…

« Lise, naguère uni­que­ment pré­oc­cu­pée par la lit­té­ra­ture, com­men­çait à se sen­tir concer­née par les grands com­bats contre les domi­nants. Par contre­coup, la droite et l’ex­trême droite me deve­naient aimables et j’ai­mais affi­cher, devant ses amis épou­van­tés, des idées qu’ils jugeaient « nau­séa­bondes », de la même façon qu’au­tre­fois, devant les bigots, les liber­tins s’a­mu­saient à nier l’exis­tence de Dieu. »

Patrice Jean
L’homme sur­nu­mé­raire, Édi­tions du Rocher, 2019

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés