Le livre
Pour un réveil européen. Nature - Excellence - Beauté

Pour un réveil européen. Nature - Excellence - Beauté

Auteur : Col­lec­tif
Édi­teur : La Nou­velle Librai­rie édi­tions, Coll. Iliade (2020)

Vivre, aimer, ser­vir, com­battre, trans­mettre, conscients de notre double voca­tion d’héritiers et de refon­da­teurs : tel est l’appel au grand réveil des Euro­péens que lancent les auteurs de ce livre, membres ou amis de l’Institut Iliade. Les douze cha­pitres de l’ouvrage nous invitent ain­si à une réflexion actua­li­sée sur les trois impé­ra­tifs de la triade homé­rique défi­nie par Domi­nique Ven­ner.

Recon­naître la nature comme socle, c’est res­pec­ter les équi­libres natu­rels et renouer avec la dimen­sion com­mu­nau­taire de nos tra­di­tions pour rebâ­tir la cité sur le fon­de­ment de notre iden­ti­té.

Recher­cher l’excellence comme but, c’est culti­ver l’exigence envers soi-même et tendre à se dépas­ser pour renouer le fil de la conti­nui­té avec « ce que nous sommes », sous une forme tou­jours renou­ve­lée, depuis des mil­lé­naires.

Viser la beau­té comme hori­zon, c’est rompre avec l’utilitarisme bour­geois et refu­ser l’extension du domaine de la lai­deur, c’est adop­ter une éthique de la tenue et suivre la voie des « cœurs aven­tu­reux », déter­mi­nés à ré-enchan­ter notre monde et retrou­ver le sens sacré.

Il n’y a aucune fata­li­té au déclin des peuples et des nations d’Europe. Lorsque les lumières s’éteignent, les torches doivent s’embrasser !

Ont par­ti­ci­pé à cet ouvrage : Jean-Phi­lippe Anto­ni • Alain de Benoist • Anne-Laure Blanc • Thi­baud Cas­selPhi­lippe Conrad • Oli­vier Eichen­laub • Paul Épar­vier • Gré­goire Gam­bierJean-Fran­çois Gau­tierJean-Yves Le Gal­lou • Hen­ri Leva­vas­seur • Alix Mar­min • Rémi Sou­lié • Guillaume Tra­vers.

Post­face d’Alain de Benoist.

Acheter chez un libraire indépendant

Découvrez 3 citations extraites du livre

Un devoir de mémoire frelaté et destructeur...

« En lieu et place d’une his­toire met­tant en pers­pec­tive de hauts faits, sans pour autant nier les che­mins de tra­verse, on inculque aux Euro­péens un devoir de mémoire” fre­la­té et des­truc­teur. Un devoir de mémoire” dans lequel la conti­nui­té de l’histoire euro­péenne et de ses valeurs semble défi­ni­ti­ve­ment per­due. »

Jean-Yves Le Gal­lou
Pour un réveil euro­péen. Nature – Excel­lence – Beau­té, La Nou­velle Librai­rie édi­tions, Coll. Iliade, 2020

Ils se savaient Hellènes face aux Barbares...

« Le chant spar­tiate (« Nous sommes ce que vous fûtes ; nous serons ce que vous êtes ») est dans sa sim­pli­ci­té l’hymne abré­gé de toute patrie. Les Athé­niens, les Spar­tiates, les Thé­bains, les Égi­nois, les Milé­siens et les citoyens des autres cités ne se pen­saient pas Grecs mais ils se savaient Hel­lènes face aux Bar­bares. »

Jean-Yves Le Gal­lou
Pour un réveil euro­péen. Nature – Excel­lence – Beau­té, La Nou­velle Librai­rie édi­tions, Coll. Iliade, 2020

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés