Thème

Citations sur la résistance

L’héroïsme peut se pratiquer dans toutes les circonstances…

« L’héroïsme peut se pra­ti­quer dans toutes les cir­cons­tances d’une exis­tence humaine, mais la voca­tion mili­taire y conduit tout par­ti­cu­liè­re­ment. L’exemple de grands résis­tants au tota­li­ta­risme montre que l’armée est pro­tec­trice de nos liber­tés et de la nation, ce qui est sou­vent oublié dans notre Occi­dent déca­dent qui accuse l’armée d’esprit fas­ci­sant”. »

Ivan Blot
Héroïsme et armée, troi­sième opus du cycle de confé­rences sur « L’homme héroïque », 17 novembre 2015

Vivre, c’est choisir, prendre parti, discriminer…

« Vivre, c’est choi­sir, prendre par­ti, dis­cri­mi­ner, s’engager sans retour – et tout nous pousse plus que jamais à nous enga­ger, à défendre pied à pied la cita­delle mena­cée. L’heure est à la mobi­li­sa­tion géné­rale, celle où on bat le rap­pel des troupes, où on éva­lue par­mi la foule le nombre de braves et d’audacieux. »

Fran­çois Bous­quet
Cou­rage ! manuel de gué­rilla cultu­relle, La Nou­velle Librai­rie édi­tions, 2019

Le sort qui attend le dissident, c’est l’ostracisme médiatique…

« (…) La plu­part du temps, le sort qui attend le dis­si­dent, c’est l’os­tra­cisme média­tique, la dia­bo­li­sa­tion poli­tique, la psy­chia­tri­sa­tion sur la place publique. Il faut pro­ba­ble­ment un carac­tère ubuesque et déme­su­ré pour être capable de faire face à l’a­gres­si­vi­té extrême dont peut faire preuve le sys­tème lors­qu’il se sent mena­cé. »

Mathieu Bock-Côté
L’Em­pire du poli­ti­que­ment cor­rect, Les Édi­tions du cerf, 2019

La propagande est triplement efficace…

« La pro­pa­gande est tri­ple­ment effi­cace : par le gavage, par la sidé­ra­tion, par l’intimidation.
Le condi­tion­ne­ment est quo­ti­dien. En cer­taines cir­cons­tances (guerre, atten­tat, émeutes, crise finan­cière), la pres­sion de pro­pa­gande est telle qu’elle abou­tit à la sidé­ra­tion des cibles (c’est-à-dire des citoyens), inca­pables de résis­ter et de bou­ger.
La pro­pa­gande a aus­si une fonc­tion inti­mi­dante : celui qui tente de résis­ter risque d’être balayé, ostra­ci­sé, frap­pé d’interdit sco­laire ou pro­fes­sion­nel ou de mort civique ou média­tique. »

Jean-Yves Le Gal­lou
Seize thèses sur la socié­té de pro­pa­gande, Polé­mia, 15 juin 2019

Il faut saluer la tâche de ceux…

« Il faut saluer la tâche de ceux qui un peu par­tout, et de manière résis­tante, obs­ti­née, mino­ri­taire, habile, opèrent un tra­vail cultu­rel, un tra­vail de moines et de four­mis, pour entre­voir la flamme de l’identité euro­péenne. Car on ne peut pas faire la guerre si l’on ne sait pas qui l’on est, on ne va nulle part si l’on ignore d’où l’on vient. »

Guillaume Faye
Avant-guerre : chro­nique d’un cata­clysme annon­cé, édi­tions de l’AEncre, 2003

Lorsqu’on pense aux moyens chaque fois plus puissants…

« Lors­qu’on pense aux moyens chaque fois plus puis­sants dont dis­pose le sys­tème, un esprit ne peut évi­dem­ment res­ter libre qu’au prix d’un effort conti­nuel. Qui de nous peut se van­ter de pour­suivre cet effort jus­qu’au bout ? Qui de nous est sûr, non seule­ment de résis­ter à tous les slo­gans, mais aus­si à la ten­ta­tion d’op­po­ser un slo­gan à un autre ? »

Georges Ber­na­nos
La France contre les robots, édi­tions Robert Laf­font, 1947

C’est aux âmes les plus spirituelles…

« C’est aux âmes les plus spi­ri­tuelles, en admet­tant qu’elles soient les plus cou­ra­geuses, qu’il est don­né de vivre les tra­gé­dies les plus dou­lou­reuses : mais c’est bien pour cela qu’elles tiennent la vie en hon­neur, parce qu’elle leur oppose son plus grand anta­go­nisme. »

Frie­drich Nietzsche
Cré­pus­cule des idoles ou Com­ment on phi­lo­sophe avec un mar­teau (Göt­zen-Däm­me­rung oder wie man mit dem Ham­mer phi­lo­so­phiert), 1888, trad. Patrick Wot­ling, édi­tions Gar­nier-Flam­ma­rion, 2005

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés