Nous voyons dans la musique classique l’essence et la somme de notre culture…

« Nous voyons dans la musique clas­sique l’essence et la somme de notre culture, car elle est son geste et sa mani­fes­ta­tion la plus évi­dente et la plus révé­la­trice. Nous pos­sé­dons en elle l’héritage de l’Antiquité et du chris­tia­nisme, un esprit de pié­té sereine et cou­ra­geuse, une morale d’un che­va­le­resque inéga­lable. Car c’est en fin de compte le sens d’une morale que revêt toute mani­fes­ta­tion clas­sique de culture, l’abrégé en un geste d’un idéal du com­por­te­ment humain. »

Her­mann Hesse
Le Jeu des perles de verre (Das Glas­per­len­spiel), 1943, trad. Jacques Mar­tin, Cal­mann-Lévy édi­teur, 1955

Le compositeur est celui qui sait résoudre les contraintes…

« Une socié­té est un sys­tème de contraintes visant à cana­li­ser les inté­rêts diver­gents des indi­vi­dus qui la consti­tuent. De même, le com­po­si­teur est celui qui sait résoudre les contraintes de la musique pour faire entendre une œuvre d’autant plus puis­sante que les diver­gences sont fortes. »

Thier­ry DeCruzy
Démon­dia­li­ser la musique. Une réponse au nau­frage musi­cal euro­péen, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2022

La technologie révolutionne le rapport des individus et des sociétés à la musique…

« La tech­no­lo­gie, avec l’enregistrement et la radio, révo­lu­tionne le rap­port des indi­vi­dus et des socié­tés à la musique et au son. D’une pra­tique natu­relle et vivante dans une écoute col­lec­tive, l’enregistrement a per­mis une écoute arti­fi­cielle indi­vi­duelle, cor­ro­sive pour les liens socié­taux entre­te­nus tra­di­tion­nel­le­ment par la musique. »

Thier­ry DeCruzy
Démon­dia­li­ser la musique. Une réponse au nau­frage musi­cal euro­péen, coll. Iliade, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, 2022

Reconquérir le terrain musical…

« Recon­qué­rir le ter­rain musi­cal impose, dans un pre­mier temps, de connaître les réper­toires consti­tu­tifs des iden­ti­tés tra­di­tion­nelles pour les entre­te­nir et les trans­mettre et, dans un deuxième temps, d’identifier et sou­te­nir les artistes qui s’engagent dans la dis­si­dence. »

Thier­ry DeCruzy
Démon­dia­li­ser la musique. Une réponse au nau­frage musi­cal euro­péen, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2022

L’esthétique façonne l’âme et le caractère…

« On peut uti­li­ser les moyens tech­niques, les méthodes ou les modes d’organisation de l’adversaire, mais pas son esthé­tique, sauf à perdre son âme. Car l’esthétique n’est pas de l’ordre d’un simple moyen maté­riel : elle façonne l’âme et le carac­tère. À quoi bon contes­ter des idées adverses si l’on reven­dique pour soi-même les formes de lai­deur qui accom­pagnent indis­so­cia­ble­ment ces idées et sont appa­rues avec elles ? »

Thier­ry DeCruzy
Démon­dia­li­ser la musique. Une réponse au nau­frage musi­cal euro­péen, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2022

Chaque famille avait ses chansons…

« Chaque vil­lage, chaque paroisse, chaque métier, chaque famille avait ses chan­sons pui­sées à des réper­toires com­muns, les paroles étaient en effet adap­tées à des usages par­ti­cu­liers. Elles mon­traient la vita­li­té des com­mu­nau­tés tout en entre­te­nant un dia­logue entre elles. »

Thier­ry DeCruzy
Démon­dia­li­ser la musique. Une réponse au nau­frage musi­cal euro­péen, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, coll. Iliade, 2022

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés