Le livre
L'Empire du politiquement correct

L'Empire du politiquement correct

Auteur : Mathieu Bock-Côté
Édi­teur : Les Édi­tions du cerf (2019)

Pré­sen­ta­tion de l’é­di­teur : Et si nous lisions l’actualité du monde à l’envers ? Et si la bien­pen­sance n’était pas l’antidote mais la cause de la crise que tra­versent les démo­cra­ties occi­den­tales ? Et si, par-delà les colères sociales, les silences qu’une mino­ri­té impose à la majo­ri­té ali­men­taient la contes­ta­tion popu­laire ? En obser­va­teur aver­ti et en pen­seur accom­pli, Mathieu Bock-Côté décrypte ici les lois expli­cites et impli­cites qui régentent la vie publique. Il passe au crible les cri­tères de la res­pec­ta­bi­li­té poli­tique. Il ana­lyse le trai­te­ment média­tique réser­vé à un Alain Fin­kiel­kraut, un Michel Onfray ou encore un Éric Zem­mour en France, mais s’intéresse aus­si à la régres­sion de la liber­té d’expression dans le monde anglo-saxon. Qu’est-ce qui dis­tingue un infré­quen­table d’un modé­ré, un extré­miste d’un huma­niste, un ana­lyste d’un polé­miste ? La conver­sa­tion civique est mise à mal, ce qui n’est pas sans effet sur le cli­vage tra­di­tion­nel entre la droite et la gauche en plus d’alimenter ce qu’on appelle la révolte popu­liste.
Après avoir brillam­ment révé­lé les failles et les faillites du mul­ti­cul­tu­ra­lisme, Mathieu Bock-Côté revient avec un maître-ouvrage sur le grand malaise démo­cra­tique d’aujourd’hui où le poli­ti­que­ment cor­rect a rem­pla­cé la cen­sure d’hier.

Acheter chez un libraire indépendant

Découvrez 6 citations extraites du livre

Le sort qui attend le dissident, c'est l'ostracisme médiatique...

« (…) La plu­part du temps, le sort qui attend le dis­si­dent, c’est l’os­tra­cisme média­tique, la dia­bo­li­sa­tion poli­tique, la psy­chia­tri­sa­tion sur la place publique. Il faut pro­ba­ble­ment un carac­tère ubuesque et déme­su­ré pour être capable de faire face à l’a­gres­si­vi­té extrême dont peut faire preuve le sys­tème lors­qu’il se sent mena­cé. »

Mathieu Bock-Côté
L’Em­pire du poli­ti­que­ment cor­rect, Les Édi­tions du cerf, 2019

La promotion de l'idéal diversitaire justifie un harcèlement médiatique...

« La pro­mo­tion de l’i­déal diver­si­taire jus­ti­fie un har­cè­le­ment média­tique per­ma­nent pour ame­ner les popu­la­tions à s’y conver­tir et pour iden­ti­fier ceux qui résistent à ses sirènes. Il est même néces­saire de heur­ter le sens com­mun, de le désta­bi­li­ser et lui faire perdre toute valeur d’é­vi­dence, pour qu’il ne sub­siste qu’à la manière de sté­réo­types à congé­dier et de pré­ju­gés à décons­truire – cela per­met­tra de démas­quer ceux qui s’y attachent exa­gé­ré­ment. C’est ce qu’on appel­le­ra pudi­que­ment des cam­pagnes pour faire évo­luer les men­ta­li­tés. »

Mathieu Bock-Côté
L’Em­pire du poli­ti­que­ment cor­rect, Les Édi­tions du cerf, 2019

On ne saurait refonder l'action politique...

« On ne sau­rait refon­der l’ac­tion poli­tique sans s’ar­ra­cher men­ta­le­ment à tout ce qui inhibe la parole publique, sans se révol­ter contre l’é­touf­fe­ment de la liber­té d’ex­pres­sion, sans se révol­ter non plus contre ce qui empêche l’ac­tion publique. Il est pro­ba­ble­ment néces­saire de sor­tir de la mytho­lo­gie pro­gres­siste pour renouer avec un débat poli­tique qui ne dis­qua­li­fie pas à l’a­vance ceux qui confessent leur scep­ti­cisme devant la dyna­mique de la moder­ni­té. »

Mathieu Bock-Côté
L’Em­pire du poli­ti­que­ment cor­rect, Les Édi­tions du cerf, 2019

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés