« Non, chère âme, n’aspire pas à la vie immor­telle, épuise plu­tôt le champ du pos­sible. »

Pin­dare
IIIe Pythique, Ve siècle av. notre ère. Les Pythiques, texte éta­bli et tra­duit par Aimé Puech, CUF, édi­tions Les Belles Lettres, 1922