Les progressistes ne sont pas incohérents…

« Les pro­gres­sistes ne sont pas inco­hé­rents, ils sont mal­fai­sants, et c’est bien cette mal­fai­sance qu’il faut com­battre. Le pro­gres­sisme n’est pas une option géné­reuse mais une idéo­lo­gie des­truc­trice, tota­li­taire et vio­lente qu’il faut dénoncer. »

Jean-Yves Le Gallou
La socié­té de pro­pa­gande. Manuel de résis­tance au gou­lag men­tal, édi­tions de La Nou­velle Librai­rie, coll. Car­touches, 2022

L’addition, et ce sera tout…

« Celui qui shoote à plu­sieurs reprises dans la tête d’un homme incons­cient, sous pré­texte qu’il l’a regar­dé, ne devrait jamais se voir offrir l’in­dé­cente pos­si­bi­li­té de jus­ti­fier un tel acte, avec l’aide de men­teurs pro­fes­sion­nels, par­don, de psy­cha­na­lystes et d’avo­cats. L’ad­di­tion, et ce sera tout. »

Laurent Ober­tone
La France Orange méca­nique, édi­tions Ring, coll. Docu­ments, 2013

Prendre les armes au besoin contre un régime pourtant légal…

« Si l’héroïsme consiste, comme on nous l’enseigne à lon­gueur de célé­bra­tions, de com­mé­mo­ra­tions, de repen­tances et d’émissions de pro­pa­gande, à prendre les armes au besoin contre un régime pour­tant légal, alors n’écartons plus, a prio­ri, la pos­si­bi­li­té pour nous Fran­çais de souche d’être chez nous, pour la sau­ve­garde des nôtres, des héros. »

Serge de Beketch
« Unis comme au Front », Le Libre Jour­nal de la France Cour­toise n° 409, 2 juin 2007

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés