Thème

Citations sur l'artisanat

Citations sur l'artisanat : découvrez 8 citations de Erik L’Homme, Martin Heidegger, Guillaume Travers, Jean Giono, Charles Péguy, Vladimir Volkoff, Simone Weil

Athéna règne partout où les hommes produisent…

« Homère nomme Athé­na πολύμητις [polúmē­tis], la conseillère aux mul­tiples res­sources. Que signi­fie don­ner conseil ? Cela veut dire : pré­mé­di­ter quelque chose, y pour­voir d’avance et par là faire qu’elle réus­sisse. De ce fait Athé­na règne par­tout où les hommes pro­duisent quelque chose, mettent au jour quelque chose, la mènent à bonne fin, mettent en œuvre, agissent et font. »

Mar­tin Hei­deg­ger
« La pro­ve­nance de l’art et la des­ti­na­tion de la pen­sée », confé­rence à l’Académie des sciences et des arts d‘Athènes, 4 avril 1967, trad. Jean-huis Chré­tien et Michèle Rei­fen­rath. Mar­tin Hei­deg­ger, Cahiers de L’Herne n° 45, Édi­tions de l’Herne, 1983

La corporation est une communauté de vie…

« La cor­po­ra­tion n’est pas indé­pen­dante du corps poli­tique, mais en est un com­po­sant fonc­tion­nel. À ce titre éga­le­ment, la com­mu­nau­té de métiers ne limite pas son rôle aux seuls aspects éco­no­miques, mais s’in­tègre dans la vie sociale et reli­gieuse : chaque cor­po­ra­tion a son saint patron, ses propres fêtes (ce qui explique que juifs et musul­mans en soient exclus). Pour ses membres, la cor­po­ra­tion est une com­mu­nau­té de vie ; elle joue, dans le monde urbain, le rôle rem­pli par la com­mu­nau­té vil­la­geoise dans le monde rural. »

Guillaume Tra­vers
Éco­no­mie médié­vale et socié­té féo­dale. Un temps de renou­veau pour l’Eu­rope, La Nou­velle Librai­rie édi­tions, Coll. Longue Mémoire, 2020

Je me souviens de l’atelier de mon père…

« Je me sou­viens de l’a­te­lier de mon père. Je ne peux pas pas­ser devant l’échoppe d’un cor­don­nier sans croire que mon père est encore vivant, quelque part dans l’au-delà du monde, assis devant une table de fer­mée, avec son tablier bleu, son tran­chet, ses ligneuls, ses alènes, en train de faire des sou­liers en cuir d’ange pour quelque dieu à mille pieds. »

Jean Gio­no
Jean le Bleu, 1932, Édi­tions Gras­set, coll. Les cahiers rouges, 2005

Ces ouvriers ne servaient pas…

« Ces ouvriers ne ser­vaient pas. Ils tra­vaillaient. Ils avaient un hon­neur, abso­lu, comme c’est le propre d’un hon­neur. Il fal­lait qu’un bâton de chaise fût bien fait. C’é­tait enten­du. C’é­tait un pri­mat. Il ne fal­lait pas qu’il fût bien fait pour le salaire ou moyen­nant le salaire. Il ne fal­lait pas qu’il fût bien fait pour le patron ni pour les connais­seurs ni pour les clients du patron. Il fal­lait qu’il fût bien fait lui-même, en lui-même, pour lui-même, dans son être même. Une tra­di­tion, venue, mon­tée du plus pro­fond de la race, une his­toire, un abso­lu, un hon­neur vou­lait que ce bâton de chaise fût bien fait. Toute par­tie, dans la chaise, qui ne se voyait pas, était exac­te­ment aus­si par­fai­te­ment faite que ce qu’on voyait. C’est le prin­cipe même des cathé­drales. »

Charles Péguy
L’Argent, Les Cahiers de la Quin­zaine, 1913, Édi­tions des Équa­teurs, coll. Paral­lèles, 2008

Je définirais une société civilisée en ces termes…

« Je défi­ni­rais une socié­té civi­li­sée en ces termes : celle où il y a inter­ac­tion d’une aris­to­cra­tie et d’un arti­sa­nat. (Je n’ai pas dit : une noblesse ; une bour­geoi­sie suf­fit, mais il la faut aris­to­crate.) Sans arti­sa­nat on n’a qu’une peu­plade peut-être struc­tu­rée mais à laquelle le terme civi­li­sée” ne s’ap­plique pas. Sans aris­to­cra­tie, on a ce que nous avons main­te­nant : des couches super­po­sées de semi-pro­fes­sion­nels cher­chant à gagner un maxi­mum de sous en un mini­mum d’heures. Cela non plus n’est pas une civi­li­sa­tion. »

Vla­di­mir Vol­koff
Le com­plexe de Pro­custe, édi­tions Jul­liard – L’Âge d’Homme, 1981

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés