Citation

Je me souviens de l’atelier de mon père…

« Je me sou­viens de l’a­te­lier de mon père. Je ne peux pas pas­ser devant l’échoppe d’un cor­don­nier sans croire que mon père est encore vivant, quelque part dans l’au-delà du monde, assis devant une table de fer­mée, avec son tablier bleu, son tran­chet, ses ligneuls, ses alènes, en train de faire des sou­liers en cuir d’ange pour quelque dieu à mille pieds. »

Jean Gio­no
Jean le Bleu, 1932, Édi­tions Gras­set, coll. Les cahiers rouges, 2005

À propos de l'auteur

Jean Giono, né en 1895 à Manosque et mort en 1970 dans la même ville, est un écrivain français. Un grand nombre de ses ouvrages ont pour cadre le monde paysan provençal. Inspirée par son imagination et ses visions de la Grèce antique, son œuvre romanesque, imprégnée de paganisme, dépeint la condition de l'homme dans le monde, face aux questions morales et métaphysiques, avec une portée universelle. Le succès de ses livres, en particulier Le Hussard sur le toit (1951), fait de lui l’un des plus grands écrivains français du XXe siècle.