« Dame suis vôtre et le serai
Vôtre fus depuis bien long­temps
Vous fûtes ma pre­mière joie
Serez ma joie jusqu’à la fin
Tant que la vie le dure­ra. »

Ber­nard de Ven­ta­dour
XIIe siècle