Thème

Citations sur la camaraderie

Citations sur la camaraderie : découvrez 5 citations de Yukio Mishima, Henri Vincenot, Robert Brasillach, Antoine de Saint-Exupéry, Walter Flex

Affronter une mort certaine…

« Qu’il nous soit don­né (…) d’affronter les périls afin de chas­ser toutes divi­ni­tés mau­vaises et tous esprits pervers.
Qu’il nous soit don­né, for­geant entre nous ami­tié pro­fonde, de nous entrai­der comme des cama­rades, en affron­tant les périls aux­quels est expo­sée la patrie.
Qu’il nous soit son­né, sans cher­cher le pou­voir, sans sou­ci de récom­pense per­son­nelle, d’affronter une mort cer­taine pour deve­nir les pre­mières pierres de la Restauration. »

Yukio Mishi­ma
Che­vaux échap­pés, 1969, trad. Tan­guy Kenec’hdu, édi­tions Gal­li­mard 1980, coll. Quar­to, 2004

La vraie camaraderie…

« La vraie cama­ra­de­rie a besoin pour se fon­der, sans doute d’un tra­vail com­mun, de quelques espé­rances com­munes, voire de quelques dan­gers com­muns. Elle a besoin aus­si de sym­pa­thie, de gaie­té et de ne pas se prendre au sérieux. Nous avons eu tout cela, nous l’avons eu avec encore la jeu­nesse auprès de nous, dans un monde de plus en plus chan­geant, où notre cama­ra­de­rie nous parais­sait jus­te­ment un des rares points fixes. »

Robert Bra­sillach
Notre avant-guerre, édi­tions Plon, 1941, édi­tions Gode­froy de Bouillon, 2012

Être homme, c’est précisément être responsable…

« Être homme, c’est pré­ci­sé­ment être res­pon­sable. C’est connaître la honte en face d’une misère qui ne sem­blait pas dépendre de soi. C’est être fier d’une vic­toire que les cama­rades ont rem­por­tée. C’est sen­tir, en posant sa pierre, que l’on contri­bue à bâtir le monde. »

Antoine de Saint-Exupéry
Terre des hommes, Le Livre de Poche, 1939, p. 59

Dans les tranchées, toutes sortes d’esprits étrangers…

« Dans les tran­chées, toutes sortes d’es­prits étran­gers les uns aux autres ont bien été for­cés d’êtres bons cama­rades. Avec les livres, il n’en va pas autre­ment qu’a­vec les hommes. Ils ont beau être dif­fé­rents, il leur suf­fit d’être forts et hon­nêtes et de savoir s’af­fir­mer, cela donne la meilleure cama­ra­de­rie. »

Wal­ter Flex
Le pèle­rin entre deux mondes (Der Wan­de­rer zwi­schen bei­den Wel­ten), 1916, trad. Phi­lippe Marcq, édi­tions ACE, 2020

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés