Thème

Citations sur la Normandie

Citations sur la Normandie : découvrez 5 citations de Michel Onfray, Guy de Maupassant, Jean Mabire

La liberté n’est pas une affaire de mouvements libres…

« La liber­té n’est pas une affaire de mou­ve­ments libres, sinon les pois­sons dans l’eau, les oiseaux dans le ciel et les ser­pents sur terre le seraient. La liber­té c’est l’autonomie, l’art d’être à soi-même sa propre norme. Les Nor­mands d’antan avaient une magni­fique expres­sion. Ils invi­taient à être : Sire de soi”. Qui­conque n’est pas sire de soi, c’est-à-dire sei­gneur de lui-même, n’est pas libre. »

Michel Onfray
Com­ment la phi­lo­so­phie peut nous aider à tra­ver­ser cette épreuve, entre­tien au Figa­ro, par Alexandre Devec­chio, 28 mars 2020

J’aime ce pays, et j’aime y vivre parce que j’y ai mes racines…

« J’aime ce pays, et j’aime y vivre parce que j’y ai mes racines, ces pro­fondes et déli­cates racines, qui attachent un homme à la terre où sont nés et morts ses aïeux, qui l’attachent à ce qu’on pense et à ce qu’on mange, aux usages comme aux nour­ri­tures, aux locu­tions locales, aux into­na­tions des pay­sans, aux odeurs du sol, des vil­lages et de l’air lui-même. »

Guy de Maupassant
Le Hor­la, 1886, édi­tions Albin Michel, coll. Le Livre de Poche, 1967

À entendre les chants et à admirer les danses des Flamands comme des Bretons…

« À entendre les chants et à admi­rer les danses des Fla­mands comme des Bre­tons, je res­sen­tis le ter­rible manque de ce que l’écrivain Saint-Loup devait nom­mer une patrie char­nelle”. Brus­que­ment, sur cette terre du Vexin, j’avais la cer­ti­tude que rien ne pou­vait s’entreprendre qui ne fut pla­cé sous le double signe d’une terre et d’un peuple. Pour moi, désor­mais, ce ne pou­vait être que la Nor­man­die et rien d’autre. »

Jean Mabire
La Varende entre nous, édi­tions Pré­sence de La Varende, 1999 (révé­la­tion lors du Sol­stice de Mar­que­mont le 19 juin 1948)

Pour moi, se vouloir Normand n’a jamais été…

« Pour moi, se vou­loir Nor­mand n’a jamais été un repli fri­leux sur notre seule terre et notre seul peuple. Nous exis­tons certes, à nuls autres sem­blables, mais il s’est tou­jours noué d’étranges conni­vences pri­vi­lé­giées avec nos voi­sins, même si nous devions par­fois dure­ment nous heur­ter au cours d’un mil­lé­naire et même davantage. »

Jean Mabire
La Varende entre nous, édi­tions Pré­sence de La Varende, 1999

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés