Auteur

François Bousquet

Né en 1968, libraire, éditeur, rédacteur en chef de la revue Éléments, François Bousquet est le directeur de la Nouvelle Librairie, rue de Médicis, à Paris. C’est du reste à l’enseigne de la Nouvelle Librairie qu’il a fait paraître Courage ! Manuel de guérilla culturelle (2019), prix des lecteurs et amis du journal Présent. Il intervient dans les formations des auditeurs Iliade.

Découvrez 13 citations de François Bousquet

La déconstruction rejoint les franges…

« La décons­truc­tion rejoint les franges les plus radi­cales de la phi­lo­so­phie liber­ta­rienne. L’homme devient entre­pre­neur de lui-même, selon la for­mule de Fou­cault, qui voyait dans les théo­ries néo­li­bé­rales du capi­tal humain déve­lop­pées par l’é­cole de Chi­ca­go (Gary Becker) l’é­qui­valent du tra­vail de des­truc­tion-décons­truc­tion qu’il menait dans le champ phi­lo­so­phique : une pro­messe d’a­to­mi­sa­tion sociale, d’hy­bri­da­tion cultu­relle et d’in­dé­ter­mi­na­tion identitaire. »

Fran­çois Bousquet
Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité euro­péenne, édi­tions Pierre Guillaume de Roux, 2018

Alors qu’est-ce que la déconstruction ?…

« Alors qu’est-ce que la décons­truc­tion ? Pour le dire d’une phrase, c’est un geste ico­no­claste de néga­tion radi­cale, qui fomente la sub­ver­sion de tout royaume, selon le mot de Der­ri­da, de façon à ce qu’il n’y ait plus de foyer légi­time ni du pou­voir ni du savoir. Pire : c’est le prin­cipe même de réa­li­té qu’elle sub­ver­tit de fond en comble — ce qui fait d’elle une uto­pie au sens où elle ne recon­naît pas le réel — pour rem­pla­cer ce der­nier par une expé­rience inédite d’in­gé­nie­rie sociale. »

Fran­çois Bousquet
Ce que nous sommes. Aux sources de l’identité euro­péenne, édi­tions Pierre Guillaume de Roux, 2018

Il ne s’agit pas de le nier, cet autre…

« Il ne s’agit pas de le nier, cet autre. C’est à lui que nous devons d’exister en tant que com­mu­nau­té sin­gu­lière, en tant que non-autre, selon l’arithmétique de l’identité, qui pro­cède par dis­cri­mi­na­tion et retran­che­ment, mais de consta­ter que lui seul a désor­mais droit de cité. Il a pris toute la place. C’est la seule parole auto­ri­sée. Assor­ti d’une majus­cule, l’Autre est deve­nu, sous les espèces de l’idéologie des droits de l’homme et de l’antiracisme, une logo­ma­chie d’autant plus tyran­nique qu’elle est phi­lo­so­phi­que­ment inconsistante. »

Fran­çois Bousquet
L’idéologie Big Other, les autres avant les nôtres, allo­cu­tion au troi­sième col­loque de l’Institut Iliade, Paris, Mai­son de la Chi­mie, 9 avril 2016.

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés