Citation

Les Anciens et les médiévaux habitaient un cosmos…

« Les Anciens et les médié­vaux habi­taient un cos­mos, c’est-à-dire, au sens pre­mier du terme grec, un ensemble ordon­né et har­mo­nieux, où il reve­nait à l’homme de jouer sa propre par­tie. Les Modernes se trouvent pla­cés dans un uni­vers sans qua­li­tés” – démo­ra­li­sé”, pour reprendre l’expression de Rémi Brague – qu’ils sont appe­lés à exploi­ter pour satis­faire leurs dési­rs. À l’exploitation de la nature, les Verts entendent sub­sti­tuer sa pro­tec­tion : on pré­tend tout chan­ger, mais le para­digme ges­tion­naire demeure. »

Oli­vier Rey
L’écologie ne se résume pas à la trot­ti­nette et aux éoliennes, entre­tien au Figa­ro, pro­pos recueillis par Alexandre Devec­chio, 10 juillet 2020

À propos de l'auteur

Olivier Rey, né en 1964 à Nantes, est un mathématicien, philosophe, essayiste ainsi qu’un romancier français. À travers ses essais (Itinéraire de l’égarement, 2003 ; Une folle solitude, 2006 ; Une question de taille, 2014 etc.), il aborde sous différents aspects les pathologies contemporaines. Il est influencé par des auteurs qui ont formulé des critiques radicales du monde contemporain, parmi lesquels Ivan Illich et Günther Anders.