Citation

Dans le monde germanique le héros est un idéal moral…

« Dans le monde ger­ma­nique le héros est un idéal moral. Le chant qui lui est consa­cré n’est pas seule­ment un agréable passe-temps pour les heures de loi­sirs, il a en outre une signi­fi­ca­tion bien plus haute. Le chant héroïque devait offrir à l’antrustionnat du prince ger­ma­nique à la cour duquel il était décla­mé, dans une grande salle, un magni­fique exemple de ver­tus viriles que chaque guer­rier devait ten­ter d’égaler. C’est pré­ci­sé­ment cela qui donne à l’épopée héroïque sa valeur d’éternité : un type d’humanité qui s’y est en effet éle­vé au rang d’un modèle uni­ver­sel de prouesse guer­rière aux dimen­sions presque surhumaines. »

Jan de Vries
L’univers men­tal des Ger­mains, édi­tions du Porte-glaive, 1988

À propos de l'auteur

Jan Pieter Marie Laurens de Vries, né en 1890 à Amsterdam et mort en 1964 à Utrecht, est un linguiste et mythographe néerlandais, spécialiste des mythologies germanique et celtique. Professeur à l'Université de Leyde de 1926 à 1945, il s’oppose à l’idée d’une « race nordique » et refuse d’adhérer au parti nazi. Historien reconnu des religions de l'Europe païenne, ses travaux sont souvent cités dans les études indo-européennes, tout particulièrement son ouvrage Altgermanische Religionsgeschichte (1935), qui constitue l’une des études les plus complètes de la mythologie germanique, ainsi que Altnordische Literaturgeschichte (1941), une référence de la littérature ancienne nordique. Aux Pays-Bas, ses travaux sur l'étymologie, la toponymie et le folklore sont également appréciés.