Un projet de l'Institut ILIADE pour la longue mémoire européenne

Citatio, un portail ouvert sur notre civilisation

Nous menons un travail long et exigeant afin d'assurer la qualité des milliers de citations que nous vous proposons. Tout cela a un coût que vous pouvez nous aider à supporter faisant un don.

Thème

Citations sur le pardon

Citations sur le pardon : découvrez 5 citations de Alain de Benoist, Georges Bernanos, Dominique Venner, Ben Schott, Karen Blixen

À la morale du péché…

« À la morale du péché, cepen­dant, on peut tou­jours oppo­ser l’éthique de l’honneur. Dans l’éthique de l’honneur, on ne se repend de rien. Quand on a fait une faute, on en tire la leçon. On oublie sou­vent, mais l’on ne par­donne pas plus qu’on ne demande à être par­don­né. Never explain, never com­plain. On ne s’explique pas, on ne se jus­ti­fie pas. On ne se plaint pas, on ne se pose pas en vic­time, on ne cherche pas à faire un ins­tru­ment de pou­voir d’une souf­france réelle ou sup­po­sée. On ne s’agenouille pas, on ne courbe pas la tête. On vit et on meurt debout. »

Alain de Benoist
« Mau­vaise conscience », Élé­ments n°175, décembre-jan­vier 2019

La haine qu’on se porte à soi-même…

« La haine qu’on se porte à soi-même est pro­ba­ble­ment celle entre toutes pour laquelle il n’est pas de par­don. »

Georges Ber­na­nos
Mon­sieur Ouine, dans Œuvres roma­nesques, édi­tions Gal­li­mard, coll. Biblio­thèque de la Pléiade (n°155), 1961

Je souhaite qu’à l’avenir, au clocher de mon village…

« Je sou­haite qu’à l’avenir, au clo­cher de mon vil­lage comme à ceux de nos cathé­drales, on conti­nue d’entendre la son­ne­rie apai­sante des cloches. Mais je sou­haite plus encore que changent les invo­ca­tions enten­dues sous leurs voûtes. Je sou­haite que l’on cesse d’implorer le par­don et la pitié pour en appe­ler à la vigueur, à la digni­té et à l’énergie. Je sou­haite que vienne de l’intérieur une nou­velle Réforme dans l’esprit d’un retour à nos sources authen­tiques dont le pape Benoît XVI a ouvert les pers­pec­tives dans son dis­cours de Ratis­bonne en 2006. »

Domi­nique Venner
Un samou­raï d’Occident. Le Bré­viaire des insou­mis, édi­tions Pierre-Guillaume de Roux, 2013

Lorsque la première offense est un démenti…

« Art. 4. Lorsque la pre­mière offense est un démen­ti, l’offenseur doit deman­der par­don en terme exprès, ou échan­ger deux coups avant toute excuse, ou trois avant toute expli­ca­tion ; ou sinon conti­nuer à faire feu jusqu’à tant que l’une des par­ties essuie une bles­sure légère.
Art. 21. Les seconds doivent ten­ter une conci­lia­tion avant la ren­contre, ou bien après un échange de feu ou de coups jugé suffisant.
Art. 22. Toute bles­sure assez sérieuse pour trou­bler les nerfs et néces­sai­re­ment, faire trem­bler la main, met fin aux hos­ti­li­tés pour ce jour-là.
Art. 25. Si les seconds se que­rellent et résolvent eux aus­si de se battre, ce doit être en même temps que les prin­ci­paux duel­listes, et per­pen­di­cu­lai­re­ment à eux ; ou bien côte à côte, à dis­tance de cinq pas, s’ils se battent à l’épée. »

Ben Schott
Code irlan­dais du duel, Assises de Clon­mell (1777), Les Mis­cel­la­nées de Mr Schott, 2005

Les Africains ne connaissent qu’un seul moyen pour rétablir…

« Les Afri­cains ne connaissent qu’un seul moyen pour réta­blir l’équilibre infi­ni­ment chan­geant des cir­cons­tances. Il faut concé­der une répa­ra­tion. Comme l’eau qui afflue là où le niveau a bais­sé, ils cherchent à com­bler les trous creu­sés par le des­tin, et les motifs d’un acte ne les inté­ressent qua­si­ment pas. Si quelqu’un sur­prend son enne­mi en pleine nuit et lui tranche la gorge, ou si on écrase un pas­sant impru­dent en abat­tant un arbre, les consé­quences sont les mêmes. La socié­té a subi un pré­ju­dice qu’il faut répa­rer le mieux pos­sible. L’Africain ne se sou­cie pas de la ques­tion de res­pon­sa­bi­li­té ou d’intérêt, soit qu’il consi­dère que cela ris­que­rait de se révé­ler une tâche inter­mi­nable, soit parce qu’il juge que cela ne le concerne pas. En revanche, il se plonge dans des cal­culs com­plexes pour déter­mi­ner com­ment un crime ou un acci­dent sera répa­ré par un tel nombre de chèvres ou de moutons. »

Karen Blixen
La ferme afri­caine (Out of Afri­ca), 1937, édi­tions Gal­li­mard, 1942, coll. Folio, 2006

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés