Un projet de l'Institut ILIADE pour la longue mémoire européenne

Citatio, un portail ouvert sur notre civilisation

Nous menons un travail long et exigeant afin d'assurer la qualité des milliers de citations que nous vous proposons. Tout cela a un coût que vous pouvez nous aider à supporter faisant un don.

Citation

Un peuple, une société ne sauraient vivre sans un territoire…

« Pour­tant un peuple, une socié­té ne sau­raient vivre sans un ter­ri­toire pour eux sacré. Nous avons besoin, nous les humains, de lieux d’appartenance, de familles, de patries, et tant pis si c’était un slo­gan de Pétain. Nous avons besoin de nous iden­ti­fier à des ter­ri­toires où naissent nos langues et où gisent nos morts, où gran­dissent des enfants qui nous res­semblent et où dorment tout vivants les sou­ve­nirs de notre exis­tence pas­sée. Nous ne sommes pas des êtres de nulle part, de purs cos­mo­po­lites, d’absolus citoyens du monde, comme la vul­gate bran­chée vou­drait nous le faire croire. À moins de deve­nir fous, il nous faut des ancrages, car ce sont eux qui nous iden­ti­fient et nous per­mettent de vivre une vie com­plète. La patrie est l’un de ces ancrages, qui ne peut être sup­pri­mé au pro­fit d’une vani­teuse citoyen­ne­té du monde […]. »

Chan­tal Delsol
14 juillet 2014, l’étrange fête natio­nale, Le Figa­ro, 14 juillet 2014

À propos de l'auteur

Chantal Delsol est née à Paris le 16 avril 1947. Élève et disciple de Julien Freund, elle prépare avec lui sa thèse d’État ès-Lettres en philosophie. Professeur d’Université, membre de l’Institut de France (Académie des Sciences morales et politiques) depuis 2007, elle est aussi éditorialiste au Figaro et à Valeurs actuelles. Fondatrice de l’Institut Hanna Harendt, elle est l'auteur de très nombreux essais politiques et historiques, dont Essai sur le pouvoir occidental : démocratie et despotisme dans l'Antiquité (PUF, 1985), La Politique dénaturée (PUF, 1986), Les idées politiques au XXe siècle (PUF, 1991), L'identité de l'Europe (avec Jean-François Mattéi, PUF, 2010), La haine du monde : totalitarismes et postmodernité (Éditions du Cerf, 2016) et Le crépuscule de l’universel (Éditions du Cerf, 2020).