Citation

Je ne pense pas que même le Pouvoir…

« Je ne pense pas que même le Pou­voir ou la Domi­na­tion soit le véri­table centre de mon his­toire. Cela four­nit le thème de la Guerre, d’une chose suf­fi­sam­ment sombre et mena­çante pour paraître d’une impor­tance extrême, à cette époque ; mais il s’agit avant tout d’un cadre” per­met­tant aux per­son­nages de se révé­ler. Le véri­table thème, pour moi, est lié à quelque chose de beau­coup plus intem­po­rel et dif­fi­cile : la Mort et l’Immor­ta­li­té : le mys­tère de l’amour du monde dans le cœur d’un peuple condam­né” à le quit­ter et à le perdre (appa­rem­ment). »

John Ronald Reuel Tolkien
Lettres (1981), n° 186, édi­té par Hum­phrey Car­pen­ter et Chris­to­pher Tol­kien, trad. Del­phine Mar­tin et Vincent Fer­ré, Chris­tian Bour­gois édi­teur, 2005

À propos de l'auteur

John Ronald Reuel Tolkien, né en 1892 à Bloemfontein et mort en 1973 à Bournemouthest, est un écrivain britannique, principalement connu pour ses romans Le Hobbit et Le Seigneur des anneaux. Après la Première Guerre mondiale, il enseigne les langues et la littérature à l’université de Leeds puis d’Oxford. Il y défend l’apprentissage des langues et publie l'essai Du conte de fées (1939), considéré comme crucial dans l’étude de ce genre littéraire. Tolkien écrit également pour son plaisir, élaborant une mythologie autour de langues qu’il invente et de l'univers de la Terre du Milieu. En 1937, la publication du Hobbit fait de Tolkien un auteur pour enfants estimé. Sa suite longtemps attendue, Le Seigneur des anneaux, nettement plus sombre, paraît en 1954-1955 (trois tomes), et devient un véritable phénomène de société à partir des années 1960.