Citation

Tout est précieux de ce qui aspire à la culture…

« Quel que soit son âge, sa condi­tion, son degré d’instruction, il est pos­sible à notre époque à tout indi­vi­du de renouer avec la tra­di­tion de la culture per­son­nelle. Aucun des efforts accom­plis dans ce sens n’est mépri­sable ou indif­fé­rent. Tout est pré­cieux de ce qui aspire à la culture. Le plus petit pas que l’on fait vers elle a sa valeur et son impor­tance. Éteindre son télé­vi­seur et se mettre à lire un livre, c’est déjà faire œuvre de civilisation. »

Jean-Louis Harouel
Culture et contre cultures, Édi­tions Presses uni­ver­si­taires de France, 1994

À propos de l'auteur

Jean-Louis Harouel, né en 1944, est un historien français du droit, spécialiste du droit de l'urbanisme et auteur de plusieurs essais sur la culture et les arts. Aujourd'hui professeur émérite d'histoire du droit à l'université Panthéon-Assas, il a publié en 1984 un Essai sur l'inégalité où il dénonce les mirages de l'égalitarisme. En 2013, il développe une analyse de l'idéologie des droits de l'homme dans Les Droits de l'homme contre le peuple, remettant en cause la dissociation opérée par le christianisme entre spirituel et temporel, qui, selon lui, subvertit l'Europe. L'Église catholique y est notamment accusée d'avoir trahi l'Europe sur les questions migratoires, pour prix de sa survie en Afrique.