« Je ne suis pas un comé­dien : je ne joue pas, je vis. Aujourd’­hui, je suis dif­fé­rent d’hier phy­si­que­ment. Mais je ne veux pas refaire du ciné­ma pour faire du ciné­ma. Je ne veux pas faire le com­bat de trop, comme disent les boxeurs, que je connais bien. J’ai vu ça chez Sugar Ray Robin­son. Joe Louis aus­si. Pour l’or­gueil ou le pognon. Je n’ai pas envie de ça. »

Alain Delon
Ce n’est pas à 83 piges que je vais pas­ser à gauche !, entre­tien au Jour­nal du Dimanche, Sté­phane Joly, 18 mai 2019