« Ils revien­dront, ces dieux que tu pleures tou­jours
Le temps va rame­ner l’ordre des anciens jours
La terre a tres­sailli d’un souffle pro­phé­tique »

Gérard de Ner­val
Les Chi­mères, 1854, édi­tions Mille et une nuits, coll. La Petite Col­lec­tion, 1999