Un projet de l'Institut ILIADE pour la longue mémoire européenne

Citatio, un portail ouvert sur notre civilisation

Nous menons un travail long et exigeant afin d'assurer la qualité des milliers de citations que nous vous proposons. Tout cela a un coût que vous pouvez nous aider à supporter faisant un don.

Citation

On naît moderne…

« Ce n’est pas seule­ment un déca­lage, c’est un abîme de moder­ni­té qui nous sépare. On naît moderne, on ne le devient pas. Et nous ne le sommes jamais deve­nus. Ce qui saute aux yeux à Paris, c’est le XIXème siècle. Venu de Los Angeles, on atter­rit dans le XIXème siècle. Chaque pays porte une sorte de pré­des­ti­na­tion his­to­rique, qui en marque presque défi­ni­ti­ve­ment les traits. Pour nous, c’est le modèle bour­geois de 89 et la déca­dence inter­mi­nable de ce modèle qui des­sine le pro­fil de notre pay­sage. Rien n’y fait : tout tourne ici autour du rêve bour­geois du XIXème siècle. »

Jean Bau­drillard
Amé­rique, édi­tions Gras­set, 1986, Le Livre de Poche, coll. Biblio essais, 1988

À propos de l'auteur

Jean Baudrillard, né en 1929 à Reims et mort en 2007 à Paris, est un théoricien de la société contemporaine, connu surtout pour ses analyses des modes de médiation et de communication de la postmodernité. Contemporain de Guy Debord, Michel Foucault, Jacques Lacan, Roland Barthes ou encore Gilles Deleuze dans les années 1970, il s'éloigne de la psychanalyse et du marxisme, et se distingue du structuralisme en insistant sur la sémiotique, c'est-à-dire la réflexion sur les signes. Ses premiers livres présentent une critique de la Société de consommation. À la fin de sa vie, il caractérise le monde selon une opposition entre des cultures symboliques (échange de cadeaux) et un monde « globalisé » (échange de biens) et aboutit à la conclusion que l'expansion du capitalisme, en oubliant la dimension symbolique de la vie sociale, sème inconsciemment les graines de ce qui s’oppose à lui.