Citation

Ah ! L’enchantement de la jeunesse !…

« Ah ! L’en­chan­te­ment de la jeu­nesse ! Ah ! Le feu de la jeu­nesse, plus éblouis­sant que les flammes du navire embra­sé, et qui jette une lueur magique sur la terre immense et bon­dit avec audace jus­qu’au ciel, et que le temps, plus cruel, plus impi­toyable, plus âpre que la mer, aura tôt fait d’é­teindre — sem­blable aux flammes du navire incen­dié cer­né par une nuit impénétrable. »

Joseph Conrad
Jeu­nesse, 1925, trad. Georges Jean Aubry et André Ruy­ters, édi­tions Gal­li­mard, coll. L’I­ma­gi­naire, 1978