« Lors­qu’on réclame l’attachement de tous aux valeurs de la Répu­blique, il faut com­prendre que l’on pro­pose en véri­té des valeurs sans Répu­blique, ou une Répu­blique sans chose com­mune, puis­qu’une chose com­mune com­porte appar­te­nance, édu­ca­tion com­mune, loyau­té et dévoue­ment à la chose com­mune, toutes choses pour les­quelles on n’entend plus être liés. Ain­si, lors­qu’on nous demande d’adhérer aux valeurs de la Répu­blique, on ne nous demande rien. »

Pierre Manent
Situa­tion de la France, édi­tions Des­clée De Brou­wer, 2015