Thème

Citations sur la Chine

Citations sur la Chine : découvrez 3 citations de Philippe de Villiers, Christopher Gérard, Sylvain Tesson

La souveraineté se définit par le primat du politique…

« La sou­ve­rai­ne­té se défi­nit par le pri­mat du poli­tique. L’aliéner, c’est per­mettre à l’économie de s’organiser comme elle l’entend. Cette der­nière va tou­jours là où vont ses inté­rêts. Nous avons donc connu un capi­ta­lisme débri­dé qui a choi­si dans un pre­mier temps l’aliénation amé­ri­caine et désor­mais l’aliénation chi­noise. Les gens qui ont prô­né cette idéo­lo­gie de la soi-disant divi­sion inter­na­tio­nale du tra­vail savaient ce qu’ils fai­saient. Ils ont lais­sé der­rière eux une France en pièces déta­chées, un pays qui n’a plus d’indus­trie qui vend ses pla­te­formes aéro­por­tuaires, et qui a favo­ri­sé une agri­cul­ture dégra­dée en un pro­ces­sus agro­chi­mique sui­ci­daire, un pays qui fait fabri­quer les pièces de rechange des chars Leclerc en Chine, et lui confie le soin de pro­duire pour elle ses médi­ca­ments. »

Phi­lippe de Vil­liers
Le nou­veau monde est en train de mou­rir du coro­na­vi­rus, entre­tien avec Bas­tien Lejeune, Valeurs Actuelles, 18/03/2020

L’Inde part à la conquête du monde sous l’étendard écarlate de Shiva…

« Sans pose ni com­plexe, Ven­ner rejoint le cou­rant qui, de Bal­zac à Déon, main­tient et res­taure un type de pos­ture face à l’adversité, ces auteurs qui savent la pré­émi­nence du pole­mos héra­cli­téen – le conflit, père de toutes choses. Et qui refusent le déses­poir, conscients que l’histoire, dont l’ironie est féroce, sur­pren­dra tou­jours les esprits oublieux des tra­di­tions ances­trales. L’Inde part à la conquête du monde sous l’étendard écar­late de Shi­va, l’islam sous celui de Maho­met ; la Chine réap­prend Confu­cius. Quand rede­vien­drons-nous homé­riques ? »

Chris­to­pher Gérard
Quo­li­bets – Jour­nal de lec­ture, édi­tions L’Âge d’Homme, 2013

La ruée des peuples vers le laid…

« La ruée des peuples vers le laid fut le prin­ci­pal phé­no­mène de la mon­dia­li­sa­tion. Pour s’en convaincre il suf­fit de cir­cu­ler dans une ville chi­noise, d’observer les nou­veaux codes de La Poste fran­çaise ou la tenue des tou­ristes. Le mau­vais goût est le déno­mi­na­teur com­mun de l’humanité. »

Syl­vain Tes­son
Dans les forêts de Sibé­rie, édi­tions Gal­li­mard, 2011

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés