Citation

Au milieu d’un monde à la dérive, nous sommes seuls…

« Au milieu d’un monde à la dérive, nous sommes seuls. Nous sommes tra­gi­que­ment seuls. Nous n’avons rien à voir avec toutes les for­mules com­modes qui per­mettent tou­jours d’entrer dans une des cha­pelles bien éti­que­tées de l’échiquier poli­tique. Nous navi­guons sur une mer incon­nue et per­sonne ne peut com­prendre vers quels conti­nents nous cin­glons. Nous ne sommes à l’aise nulle part. Mais si chaque par­ti nous est étran­ger, chaque mili­tant reste notre frère. Un véri­table acti­viste refuse toutes les for­ma­tions de l’heure mais il accepte tous les hommes de cou­rage. Et c’est pour­quoi nous sommes joyeu­se­ment seuls.
C’est jus­te­ment parce que nous refu­sons toutes les com­pro­mis­sions et toutes les manœuvres que nous serons le plus pur métal de l’alliage de demain. »

Jean Mabire
La torche et le glaive, édi­tions Libres opi­nions, 1994

À propos de l'auteur

Jean Mabire, né en 1927 à Paris et mort en 2006 à Saint-Malo, est un écrivain, journaliste et critique littéraire français. Proche du Groupement d’études et de recherche pour la civilisation européenne (GRECE), il est également engagé au sein des milieux régionalistes normands, où il défend une philosophie néo-païenne. Auteur d'une centaine d'ouvrages, Jean Mabire débute dans l'écriture avec Drieu parmi nous (1963), hommage à Pierre Drieu La Rochelle. Sa production est dès lors prolifique et met régulièrement en avant les thèmes de l'aventure, la figure du guerrier, et l'histoire de la Seconde guerre mondiale.