« Les temps de crise ramènent tou­jours ce fait d’expé­rience : la volon­té d’un seul a plus de vitesse et d’efficacité que celle d’une assem­blée, sur­tout lorsqu’il faut assu­rer la marche des grands appa­reils. »

Ernst Jün­ger
Le nœud gor­dien (Der Gor­dische Kno­ten), 1953, trad. Hen­ri Plard, Chris­tian Bour­gois édi­teur, 1981