Citation

Nous devons compenser la condition d’une nature mortelle…

« Nous devons com­pen­ser la condi­tion d’une nature mor­telle par la suc­ces­sion inin­ter­rom­pue des géné­ra­tions, comme ces flam­beaux qu’on se passe de main en main, afin que le seul avan­tage par où notre sort est infé­rieur aux dieux, l’immortalité, nous l’assurions en nous rem­pla­çant les uns après les autres. »

L’empereur Auguste
Cité par Domi­nique Ven­ner in Le Choc de l’Histoire, édi­tions Via Roma­na, 2011

À propos de l'auteur

Auguste, né en 63 av. J.-C. à Rome, d'abord appelé Octave puis devenu Octavien, portant le nom de Imperator Caesar Divi Filius Augustus à sa mort en 14 apr. J.-C., est le premier empereur romain. Issu d'une ancienne famille de rang équestre éduqué selon les coutumes de l'aristocratie républicaine, il devient à 19 ans le fils adoptif posthume de son grand-oncle maternel Jules César, peu après l'assassinat de ce dernier. Il forme avec Marc Antoine et Lépide le second triumvirat afin de défaire les assassins de César. Progressivement, cette alliance se délite. Avec le règne d'Auguste débute pour Rome une période de stabilité politique après un siècle de déchirements politiques et de guerres civiles ayant agité tout l'empire.