Citation

Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts…

« Les vivants ne peuvent rien apprendre aux morts ; les morts, au contraire, ins­truisent les vivants. »

Fran­çois-René de Chateaubriand
Mémoires d’outre-tombe, 1849 – 1850, tome 4, édi­tions Le Livre de poche, 2002

À propos de l'auteur

François-René, vicomte de Chateaubriand, né à Saint-Malo le 4 septembre 1768 et mort à Paris le 4 juillet 1848, est un écrivain, mémorialiste et homme politique français. Il est considéré comme l'un des précurseurs du romantisme français et l'un des plus grands noms de la littérature française. Issu de la noblesse bretonne, Chateaubriand s'inscrit politiquement dans la mouvance royaliste. Plusieurs fois ambassadeur, il est nommé ministre des Affaires étrangères de 1822 à 1824 sous le règne de Charles X. Des publications comme Essai sur les révolutions (1796) et Génie du christianisme (1802) manifestent son engagement politique en défense de la société d'Ancien Régime. Mais la question idéologique s'entremêle aussi à une esthétique originale qui remporte un grand succès populaire et littéraire : la description de la nature et l'analyse des sentiments du Moi. Néanmoins, l'œuvre monumentale de Chateaubriand réside dans les Mémoires d'outre-tombe. Outre son enfance et sa formation dans son milieu social de petite noblesse, il y brosse un tableau historique des périodes dont il a été le témoin de 1789 à 1841.