Citation

Dans la profondeur de la forêt résonnait un appel

« Dans la pro­fon­deur de la forêt réson­nait un appel, et chaque fois qu’il l’en­ten­dait, mys­té­rieu­se­ment exci­tant et atti­rant, il se sen­tait for­cé de plon­ger dedans tou­jours plus avant, il ne savait où ni pour­quoi. »

Jack Lon­don
L’appel de la forêt (The Call of the Wild), 1903, trad. Ray­monde de Galard, édi­tions Felix Juven, 1906, trad. Pierre Cous­tillas, LGF, coll. Livre de Poche, 2000

À propos de l'auteur

Jack London, de son vrai nom John Griffith Chaney, né en 1876 à San Francisco et mort en 1916 à Glen Ellen en Californie, est un écrivain américain prolifique, essentiellement connu du grand public pour ses nouvelles et ses romans d'aventures liés au grand nord canadien et à la nature sauvage (L'appel de la forêt, Croc-Blanc). Membre du Socialist Labor Party en 1896, puis du parti socialiste américain en 1901, il est également l'auteur d'une dizaine de romans dits socialistes, qui décrivent l'horreur libérale et urbaine (Le Peuple d’en-bas), ainsi que la répression des sociétés capitalistes et industrielles (Le Talon de fer, qui sera préfacé par Léon Trotsky). À l'avant-garde de la contestation politique de son époque, Jack London est également un aventurier qui a parcouru le monde par la mer, avant de mourir prématurément de ses excès d'alcool et de morphine.