Citation

L’or était inerte, l’argent lent, tandis que le fric vit d’une vie déchaînée…

« L’or était inerte, l’argent lent, tan­dis que le fric vit d’une vie déchaî­née qui, tel le can­cer, détrui­ra la nôtre après l’avoir tota­le­ment enva­hie. Plus que jamais, pas de psy­cho­lo­gie, de socio­lo­gie, d’écologie, sans exa­men des finances et de leur nature. »

Ber­nard Charbonneau
Il court, il court le fric…, édi­tions Opales, 1996

À propos de l'auteur

Bernard Charbonneau
Bordelais de naissance, Bernard Charbonneau (1910-1996) est aujourd’hui connu pour son amitié avec Jacques Ellul. Alors que celui-ci embrasse une carrière universitaire dans leur ville natale, Bernard Charbonneau, agrégé d’histoire, s’installe dans le Béarn et enseigne dans une école normale d’instituteurs. Écologiste intégral, il diagnostique avec un talent certain l’avènement d’un totalitarisme soft porté par la Technique et l’État.