Citation

La dénonciation des puissances d’argent…

« La dénon­cia­tion des puis­sances d’argent fait oublier celle qu’exerce celui qui à chaque ins­tant nous concerne. La cri­tique du capi­tal dis­pense de s’interroger sur les vices et les ver­tus de l’économie moné­taire dont il n’est qu’un ava­tar, sur l’infection sub­tile que la mise en valeur”, la magie des prix, le jeu des pièces et des billets exercent dans l’esprit de chaque individu. »

Ber­nard Charbonneau
Il court, il court le fric…, édi­tions Opales, 1996

À propos de l'auteur

Bernard Charbonneau
Bordelais de naissance, Bernard Charbonneau (1910-1996) est aujourd’hui connu pour son amitié avec Jacques Ellul. Alors que celui-ci embrasse une carrière universitaire dans leur ville natale, Bernard Charbonneau, agrégé d’histoire, s’installe dans le Béarn et enseigne dans une école normale d’instituteurs. Écologiste intégral, il diagnostique avec un talent certain l’avènement d’un totalitarisme soft porté par la Technique et l’État.