Thème

Citations sur la dégénérescence

Citations sur la dégénérescence : découvrez 3 citations de François-René de Chateaubriand, Laurent Obertone, Joris-Karl Huysmans

Je suis né gentilhomme…

« Je suis né gen­til­homme. Selon moi, j’ai pro­fi­té du hasard de mon ber­ceau, j’ai gar­dé cet amour plus ferme de la liber­té qui appar­tient prin­ci­pa­le­ment à l’aris­to­cra­tie dont la der­nière heure est son­née. L’aristocratie a trois âges suc­ces­sifs : l’âge des supé­rio­ri­tés, l’âge des pri­vi­lèges, l’âge des vani­tés ; sor­tie du pre­mier, elle dégé­nère dans le second et s’éteint dans le dernier. »

Fran­çois-René de Chateaubriand
Mémoires d’outre-tombe, 1849 – 1850, Livre pre­mier, texte éta­bli par Edmond Biré, Gar­nier frères édi­teur, 1910

Les descendants des anciens preux, les dernières branches…

« Plus que ces douai­rières, les hommes ras­sem­blés autour d’un whist, se révé­laient ain­si que des êtres immuables et nuls ; là, les des­cen­dants des anciens preux, les der­nières branches des races féo­dales, appa­rurent à des Esseintes sous les traits de vieillards catar­rheux et maniaques, rabâ­chant d’insipides dis­cours, de cen­te­naires phrases. De même que dans la tige cou­pée d’une fou­gère, une fleur de lis sem­blait seule empreinte dans la pulpe ramol­lie de ces vieux crânes.
Une indi­cible pitié vint au jeune homme pour ces momies ense­ve­lies dans leurs hypo­gées pom­pa­dour à boi­se­ries et à rocailles, pour ces maus­sades len­dores qui vivaient, l’œil constam­ment fixé sur un vague Cha­naan, sur une ima­gi­naire Palestine. »

Joris Karl Huysmans
À Rebours, 1884, édi­tions Gal­li­mard, coll. Folio clas­sique, 1977

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés