Citation

Tout peuple incarne une idée particulière…

« Tout peuple incarne une idée par­ti­cu­lière qui est un tout indi­vi­sible et lui appar­tient, comme il est lui-même un tout indi­vi­sible qui s’appartient. Il est né avec cette idée. C’est avec cette idée qu’il est sor­ti du sein mater­nel de la race et de la terre pour se jeter dans son espace historique. »

Arthur Moel­ler van den Bruck
La révo­lu­tion des peuples jeunes, recueil de textes écrits entre 1916 et 1923, trad. Jean-Paul Allard, édi­tions Par­dès, 1993

À propos de l'auteur

Arthur Moeller van den Bruck, né le 23 avril 1876 à Solingen, en Westphalie, mort le 30 mai 1925 à Berlin, est un historien et écrivain considéré comme l’un des principaux initiateurs de la « révolution conservatrice » allemande. Alors qu'il avait fui le service militaire quelques années plus tôt, par esprit critique envers la société wilhelminienne, il rentre à Berlin en 1914 pour s'engager comme soldat de deuxième classe. En 1916, il rejoint le service de presse et de propagande de la Section militaire des affaires étrangères, où sa vocation d'écrivain politique se confirme. Après la révolution de novembre 1918, Moeller van den Bruck devint la figure de proue d'un cercle d'écrivains et d'idéologues hostiles à la fois au communisme et au libéralisme, nationalistes, mais sans nostalgie pour l'ère wilhelmienne, et qui refusaient de s'attacher à un parti politique. D'une santé nerveuse fragile, victime d'une dépression dont il ne se remit jamais, il se tue le 30 mai 1925.