« Les socié­tés démo­cra­tiques contem­po­raines sont des socié­tés d’abstention où se croisent des col­lec­tions fugi­tives d’individus que ne relient nul sen­ti­ment de coap­par­te­nance, ni de cores­pon­sa­bi­li­té, nul enga­ge­ment dans un pro­jet col­lec­tif. »

Pierre-André Taguieff
Résis­ter au bou­gisme, Fayard, 2001