« Moi, je meurs. Mon esprit coule par vingt bles­sures.
J’ai fait mon temps. Buvez, ô loups mon sang ver­meil.
Jeune, brave, riant, libre et sans flé­tris­sures,
Je vais m’asseoir par­mi les dieux, dans le soleil ! »

Charles-Marie Leconte de Lisle
« Le cœur du Hial­mar », in Poèmes bar­bares, 1862, édi­tions Gal­li­mard, coll. Poé­sie, 1985