« L’important, c’est ce que nous repré­sen­tons de véri­té, de volon­té. C’est l’héritage que nous déte­nons comme une dette qui nous vient de ceux qui nous ont pré­cé­dés, morts pour les mêmes rai­sons. »

Gwenn-Aël Bol­lo­ré
J’ai débar­qué le 6 juin 1944. Com­man­do de la France libre, Le Cherche-Midi, 1994