« Ces quelques jours dans la Mon­go­lie des prai­ries m’apprennent que la soli­tude m’est deve­nue un état néces­saire. Je la trouve douce. Elle est la sueur de la liber­té. »

Syl­vain Tes­son
L’axe du loup, édi­tions Robert Laf­font, 2004