« Je n’ai pas cru que tes lois pussent l’emporter sur les lois non écrites et immuables des dieux. »

Sophocle
Anti­gone, 441 av. notre ère