« La trans­pa­rence tue, l’opacité conserve. »

Phi­lipe Muray
Désac­cord par­fait, édi­tions Gal­li­mard, 2000