Le livre
Toute une vie

Toute une vie

Auteur : Hélie Denoix de Saint Marc
Édi­teur : édi­tions les arènes (2004)

Pré­sen­ta­tion de l’é­di­teur : Une antho­lo­gie com­pre­nant de nom­breux textes inédits, illus­trée par des des­sins ori­gi­naux et éclai­rée par des intro­duc­tions his­to­riques. Hélie de Saint Marc réunit toute sa vie tour­men­tée en un volume d’ex­cep­tion : la Résis­tance à dix-neuf ans, la dépor­ta­tion à Buchen­wald, l’a­ven­ture et le cha­grin en Indo­chine, l’en­ga­ge­ment et la révolte en Algé­rie, la pri­son et le silence. Témoin de nos déchi­rures, Hélie de Saint Marc a été par­fois du bon côté, par­fois du mau­vais, mais pour lui, c’est tou­jours la même his­toire. Il s’en explique. Il trace des por­traits à la pointe sèche, rap­porte ses « choses vues » et ses sen­ti­ments. Il offre ce regard infi­ni­ment humain qui a tou­ché plu­sieurs géné­ra­tions de lec­teurs : à quatre-vingts ans, Hélie de Saint Marc doute, tâtonne, s’é­meut et s’en­thou­siasme encore. Aus­si Toute une vie est avant tout un témoi­gnage d’es­poir sur l’a­ven­ture humaine. Ce volume contient un CD AUDIO repre­nant un entre­tien d’une heure, enri­chi d’ar­chives sonores, entre le jour­na­liste Benoît Col­lom­bat et Hélie de Saint Marc.

Acheter chez un libraire indépendant

Découvrez 3 citations extraites du livre

Le soir de Noël...

« Le soir de Noël, des éclats sombres tra­ver­saient le regard des légion­naires. Nous les sen­tions par­fois dému­nis, plus silen­cieux qu’à l’ac­cou­tu­mée, rete­nus par le sou­ve­nir d’un ber­ceau, d’une main mater­nelle qui s’ap­proche pour cal­mer la fièvre d’un enfant ou par les che­veux déployés d’un amour lais­sé au loin.
Lorsque les hommes tom­baient au com­bat, il fal­lait ras­sem­bler leurs affaires et pré­ve­nir leur famille. J’ai fait à cette occa­sion des décou­vertes que je garde pré­cieu­se­ment en moi. Per­sonne ne vien­dra les déran­ger. Elles mour­ront avec moi. Seul le silence est digne de cer­taines tra­gé­dies. »

Hélie Denoix de Saint Marc
Toute une vie, édi­tions les arènes, 2004

Sachez-le, c'était un crime...

« Pen­dant des années les cau­che­mars liés à l’é­va­cua­tion de Talung ont rejoint ceux de la dépor­ta­tion. J’a­vais le sen­ti­ment d’a­voir été par­jure. Ce mot veut-il dire encore quelque chose à une époque où la notion d’hon­neur est pas­sée à l’ar­rière-plan ? Disons qu’il ne s’a­gis­sait pas d’un ser­ment che­va­le­resque. Tout sim­ple­ment de cen­taines d’hommes et de femmes dont, par­fois, les moindres traits sont ins­crits dans ma mémoire et à qui, au nom de mon pays, j’a­vais deman­dé un enga­ge­ment au péril de leur vie. Nous les avons aban­don­nés en deux heures. Nous avons pris la fuite comme des mal­frats. Ils ont été assas­si­nés à cause de nous.
Sachez-le, c’é­tait un crime. »

Hélie Denoix de Saint Marc
Toute une vie, édi­tions les arènes, 2004

J'ai vu la grande France s'écrouler...

« J’ai vu la grande France s’é­crou­ler en quelques semaines. Je ne l’ai jamais oublié. Pre­nez les puis­sants d’au­jourd’­hui, tou­jours entre deux avions pri­vés et trois conseils d’ad­mi­nis­tra­tion, avec des rému­né­ra­tions fara­mi­neuses. Leur monde peut implo­ser en qua­rante-huit heures. Et com­bien d’entre eux se réfu­gie­ront sous la table, trem­blants de peur, à essayer de sau­ver leur peau ? »

Hélie Denoix de Saint Marc
Toute une vie, édi­tions les arènes, 2004

Auteurs

Auteurs récemment ajoutés