« Le pro­gres­siste par­court les lit­té­ra­tures comme le puri­tain les cathé­drales : un mar­teau à la main. »

Nicolás Gómez Dávila
Car­nets d’un vain­cu (tiré de Esco­lios a un tex­to implí­ci­to), 1977, trad. Alexan­dra Tem­plier, L’Arche édi­teur, coll. Tête-à-tête, 2009