« Et voi­là qu’ils pleu­raient de joie en cares­sant leurs sabres ! Leurs armes oubliées, rouillées, avi­lies, mais qui leur appa­rurent comme une viri­li­té per­due, car seules elles per­mettent à l’homme de créer le monde. Et ce fut le signal de la rébel­lion, laquelle fut belle comme un incendie !
Et tous, ils mou­rurent en hommes ! »

Antoine de Saint-Exupéry
Cita­delle, édi­tions Gal­li­mard, 1948